Grands projets urbains

Penser le Besançon de demain, non seulement dès aujourd’hui pour convaincre les Bisontins de continuer à vivre dans leur ville mais aussi pour attirer de nouveaux habitants comme les jeunes ou les primo accédants.
Pour y parvenir, des grands projets urbains ont été lancés : le pôle tertiaire de Viotte, le projet Prés-deVaux (friche de la Rhodiacéta), l’éco-quartier Vauban à partir de 2019, Saint-Jacques et Arsenal avec la Cité internationale des savoirs et de l’innovation abritant ses logements, sa grande bibliothèque universitaire et publique et son espace de congrès. À noter aussi, la déconstruction des 408 qui favorisera l’émergence dans quelques années d’un nouveau quartier.

ÉCO-QUARTIER DES VAÎTES – QUALITÉ DE VIVRE

Enjeux

  • Conforter et équilibrer l’armature urbaine de l’Est bisontin.
  • Réaliser un éco-quartier greffé au tissu urbain existant dans un cadre de vie attractif et agréable, qui mettra notamment en valeur l’environnement paysager et le patrimoine végétal existant.
  • Développer une offre d’habitat diversifiée, en accession ou en location, et proposer des formes urbaines innovantes, des logements familiaux, pour répondre aux attentes des familles et des jeunes ménages, des seniors et des primo-accédants.
  • Réorganiser les déplacements vers le centre-ville en lien avec le Tramway ; améliorer les liaisons inter-quartiers et développer un maillage renforcé de cheminements et d’espaces publics apaisés par la maitrise de la place de l’automobile.
  • Organiser un coeur de quartier avec des services et commerces de proximité et offrir un bon niveau d’équipements publics (en matière de services à l’enfance notamment) et d’aménités, dans l’objectif d’y accueillir des ménages et familles avec enfants.
  • Initier de nouveaux modes d’habiter et de nouveaux comportements en matière de mobilité et de consommation d’énergie.

Programme

Type : ZAC (2013)
Aménageur : Société Publique Locale Territoire 25
Superficie : 23 ha (périmètre opérationnel de la ZAC, 1ère phase du projet urbain d’ensemble de 34 ha)
Foncier : emprises foncières maîtrisées par la Ville, l’Etablissement Public Foncier (portage) et l’aménageur Territoire 25
Programme : 1 150 logements développés au travers de formes urbaines variées : petits collectifs, programmes d’habitat intermédiaire, logements individuels denses (groupés / superposés) ; des logements locatifs publics (20%), des logements à « prix abordables » (15 %), la place pour quelques projets d’habitat participatif.
2 000 à 3 000 m² de commerces et services en coeur de quartier
Des équipements publics importants pour la vie du quartier : nouveau groupe scolaire, crèche / halte-garderie, salle polyvalente de quartier
Un bâti performant et des solutions énergétiques mobilisant les énergies renouvelables
Gouvernance partagée : Ville, Territoire 25, atelier François Grether (urbaniste coordonnateur)
Concertation opérationnelle : Réunions publiques, ateliers participatifs, maison duprojet

www.les-vaites.fr

Programmation prévisionnelle des livraisons de logements


ÉCO-QUARTIER VAUBAN – PORTE DU CENTRE

Enjeux

  • Ouvrir l’enceinte de l’ancienne caserne militaire pour constituer un nouveau morceau de ville, connecté à son voisinage et au centre-ville.
  • Combiner densité et qualité de vie des futurs habitants dans un aménagement à caractère urbain.
  • Développer une offre de logements diversifiée, en accession ou en location, adaptée aux attentes des familles, des jeunes ménages, des seniors et des étudiants.
  • Concevoir un quartier durable, de la récupération et du réemploi des matériaux de démolition à la gestion du chantier, des principes constructifs et architecturaux à la maîtrise des coûts, de l’énergie à la gestion des eaux pluviales, de la gestion du stationnement au traitement des espaces publics, de la mixité sociale et fonctionnelle au partage de l’espace, …

Programme

Type : Concession d’aménagement
Aménageur : CM CIC Aménagement Foncier
Superficie : 7 ha
Programme : 800 logements (20% de locatif social, 15% d’accession abordable, des logements intergénérationnels et de l’habitat participatif)
6 000 m² de bureaux, commerces et services
Un bâti performant et des solutions énergétiques mobilisant les énergies renouvelables
Gouvernance : Partenariat entre la ville, l’aménageur et les promoteurs réunis en atelier de travail et de production de projets
Concertation engagée : Réunions publiques et ateliers participatifs, maison du projet

Programmation prévisionnelle des livraisons de logements

ÉCO-QUARTIER VIOTTE – QUARTIER CONNECTÉ

Enjeux

  • Conforter le coeur de ville et développer une offre tertiaire stratégique connectée à la grande vitesse ferroviaire.
  • Développer une offre de logements diversifiée, en accession ou en location, adaptés aux attentes des familles, des petits ménages et des seniors.
  • Faire de Viotte un quartier au caractère urbain affirmé :
    • Connecté au reste de la ville et de l’agglomération à travers une offre de mobilité sans égale sur l’ensemble de l’agglomération.
    • Vivant, par la diversité de ses fonctions (travailler, habiter, consommer, se déplacer).
    • Piéton, en limitant la présence de la voiture sur l’espace public dans le site et en aménageant des cheminements doux (piétons et cycles) paysagers permettant de connecter le site à son environnement urbain.
    • Nature par un aménagement réintroduisant la perméabilité des sols et la biodiversité par la réalisation d’espaces paysagers.
    • Économe pour les futurs habitants et usagers du quartier dans un objectif de maîtrise des charges et de sobriété énergétique.

Programme

Type : Concession d’aménagement
Aménageur : Société Publique Locale Territoire 25
Superficie : 3 ha
Foncier : emprises foncières acquises par l’aménageur Territoire 25
Programme prévisionnel : environ 25 000 m² de surface de plancher de tertiaire (dont 15 000 m² pour les services de l’Etat et 6 000 m² pour la Région) 1 500 m² de commerces et services 200 logements environ (dont 20% de logements locatifs publics et 15 % de logements abordables), répartis pour moitié côté nord et côté sud. Un parking mutualisé de 320 places côté sud
Un bâti performant et des solutions énergétiques mobilisant les énergies renouvelables
Gouvernance : un partenariat entre la ville, l’aménageur et les promoteurs réunis en atelier de travail et de production de projets
Concertation engagée : Réunions publiques et ateliers participatifs.

Vidéo du projet

Programmation prévisionnelle des livraisons de logements


SAINT-JACQUES – ARSENAL : Cité internationale des savoirs et de l’innovation

Enjeux

  • Soutenir le développement économique du coeur de l’agglomération avec une forte orientation entreprise et innovation.
  • Construire un projet de coeur de ville innovant qui contribue à l’attractivité de l’agglomération et qui embrasse un périmètre régional.
  • Structurer un pôle culturel et universitaire autour d’un grand équipement, une grande bibliothèque, et développer les synergies avec un centre de congrès et de séminaires.
  • Offrir un lieu de vie.
  • Organiser l’ouverture du site à la ville : un espace public fédérateur structuré autour de la place Saint-Jacques, d’un vaste jardin, d’un lien fort avec la rivière et d’un accès vers le centre-ville et les Passages Pasteur.
  • Développer une offre de logements diversifiée, en accession ou en location, adaptés aux attentes des familles, des petits ménages, des seniors et des étudiants.

Programme

Superficie : 7 ha (5 ha pour Saint-Jacques et 2 ha pour l’Arsenal)
30 000 m² de Monuments Historiques
1,2 ha de foncier mutable
Capacité : 30 000 m² de Monuments Historiques, 15 000 m² de sdp mutable et 2 ha de foncier cessible pour Saint-Jacques
6 500 m² de sdp mutable et 2 000 m² de foncier cessible pour l’Arsenal
Foncier : une propriété CHRU à 100% sur Saint-Jacques et 50% sur l’Arsenal (avec l’Université)
Un cadre réglementaire : PPRI, PSMV, une probable richesse archéologique + MH
Programme prévisionnel : Un développement tertiaire (village de l’innovation), un pôle universitaire et pédagogique affirmé (une grande bibliothèque de lecture publique et universitaire), des logements diversifiés (environ 350 à 600 logements en réhabilitation et en neuf en fonction d’une programmation en cours d’élaboration), un espace congrès, des produits résidentiels variés (sénior, étudiant, inter générationnel…), de l’hôtellerie, des espaces muséographiques, maison médicale, un grand jardin public…
Un bâti et des solutions énergétiques performantes
Gouvernance partagée pour organiser la mutation : Ville, CHRU et Etat
Concertation engagée : Réunions publiques, ateliers participatifs

saintjacques.besancon.fr

Programmation prévisionnelle des livraisons de logements


HAUTS DU CHAZAL – CAMPUS OUVERT

Enjeux

  • Créer un quartier mixte pour accompagner le pôle Santé dont le CHRU et l’Université sont les éléments moteurs.
  • Combiner densité et qualité de vie des futurs habitants et répondre à la demande de logements dans une dynamique de campus ouvert.
  • Proposer aux jeunes actifs, aux étudiants, avec une emprise forte de l’Université et prochainement de l’IFPS, ainsi que, pour une part moins importante, aux familles de s’inscrire dans un parcours résidentiel.

Programme

Type : ZAC (2000)
Aménageur : SedD
Superficie : 45 ha dont 14 ha liés à l’activité
Programme : 1 200 logements (20% de locatif public, accession abordable, logements intergénérationnels) dont 750 réalisés ou en cours de réalisation et 170 en consultation
Un bâti et des solutions énergétiques performantes
Gouvernance : Ville de Besançon et Grand Besançon
Concertation engagée : Réunions publiques, CCH

Programmation prévisionnelle des livraisons de logements


LES PLANCHES-RELANÇONS – QUARTIER NATURE

Enjeux

  • Conforter et équilibrer l’armature urbaine de l’Est bisontin.
  • Satisfaire les besoins de foncier disponible pour développer l’habitat familial par des programmes de logements individuels denses et intermédiaires (groupés, superposés, en bande).
  • Proposer une offre diversifiée, notamment en accession, de produits d’habitat innovants, répondant aux attentes des familles et des ménages primo-accédants.
  • Préserver une place importante pour la nature et les espaces paysagers et agricoles dans un rapport Ville/Nature soucieux d’une utilisation économe de foncier à construire.
  • Opérer une greffe cohérente sur les quartiers existants (à la frange de la ville)

Programme

Aménageur : Lotissement communal pour le secteur 1 (Montarmots), consultation opérateurs en cours pour secteur 2 ; à définir pour secteur 3 (long terme).
Superficie : Schéma directeur sur un périmètre de 65 ha.
3 secteurs urbanisables de surfaces respectives de 1,8 ha, 5 ha et 15 ha environ.
Foncier : Emprises foncières maîtrisées par la Ville sur les 2 premières phases, multipropriété sur la 3ème
Programme : Une densité moyenne de 40 à 50 logements /ha
Potentiellement 500 à 550 logements, dont 40 pour le secteur 1, 140 à 150 pour le secteur 2 et 300 à 350 logements pour le secteur 3
20% logement locatif social, des logements abordables, de l’habitat participatif
Un bâti performant et des solutions énergétiques mobilisant les énergies renouvelables
Gouvernance : Ville de Besançon et/ou opérateurs privés
Concertation opérationnelle : Réunions publiques, travail en ateliers avec les acteurs de l’habitat et de la construction

Programmation prévisionnelle des livraisons de logements



Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×