Plus de Développement durable

Reconnu comme innovant sur les questions environnementales, le Grand Besançon s’attache à faire pousser des projets verts et durables. Le changement climatique mobilise toute son attention en cherchant à maîtriser les consommations, préserver les ressources et s’adapter.

L’action du Grand Besançon dans le domaine de la transition énergétique ne date pas d’hier, puisque sa Charte de l’environnement a été adoptée en 2004. Ont suivi l’Agenda 21 puis le Plan Climat Energie Territorial en 2012.

Aujourd’hui, le Grand Besançon s’est donné pour objectif de devenir un territoire à énergie positive en 2050. En pratique, il s’agit de faire baisser les consommations d’énergies et équilibrer les émissions liées avec la production d’énergies renouvelables.

L’actuel Plan Climat Air Energie Territorial 2015-2019 du Grand Besançon se décline en 46 actions et 115 mesures opérationnelles intégrant la qualité de l’air, l’agriculture et la biodiversité. Sa révision pour les 6 prochaines années (2020-2026) est en cours.

+ d’infos sur le plan climat

Lauréat des appels à projets « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte » et « Territoire à Energie Positive », le Grand Besançon se mobilise pour assurer une transition énergétique garantissant le respect du bien-vivre de tous : créations de pistes cyclables et aménagements de voies modes doux, développement des produits locaux, mobilisation des professionnels du bâtiment, installation de capteurs solaires photovoltaïques…

Labellisé Cit’ergie, le Grand Besançon et ses Conseillers en énergie partagée accompagnent les communes dans la réduction de la consommation d’énergie de leur patrimoine et de l’éclairage public, notamment avec son extinction une partie de la nuit.

Les communes sont également guidées dans leurs projets de constructions neuves, de rénovation énergétique de leur patrimoine mais aussi pour l’installation d’énergies renouvelables.

À destination des habitants, et des projets d’amélioration énergétique des logements, le Grand Besançon et ses partenaires proposent un dispositif de groupements d’entreprises du bâtiment. Concrètement, il s’agit de rapprocher les professionnels des particuliers avec une offre groupée de compétences et un suivi des particuliers dans leur démarche.

D’autres opérations aident les habitants dans l’amélioration de l’efficacité énergétique de leur habitat : visites et ateliers du Logis 13 Eco, ateliers auto-rénovation, prêts gratuit de mallettes énergie…

► + d’infos sur Logis 13 éco
► + d’infos sur la mallette énergie 

Dans le cadre de la Charte de l’agriculture de l’agglomération bisontine, signée en 2010, le Grand Besançon accompagne l’agriculture périurbaine avec l’aide à l’installation de maraîchers au sein de la pépinière des Andiers ou encore la promotion des circuits courts. De quoi pouvoir manger un peu plus local.

►+ d’infos sur Les Marchés
► Devenir Maraîcher sur la pépinière maraîchères des Andiers

Lancé en 2017 par le Grand Besançon et la Chambre d’Agriculture Doubs-Belfort, le Projet Alimentaire Territorial (PAT) a l’ambition de fédérer les producteurs, restaurateurs et artisans des métiers de bouche autour d’une alimentation saine, durable, et accessible au plus grand nombre tout en renforçant l’approvisionnement local du territoire.

En 2010, le Grand Besançon lance sa Charte paysagère pour la valorisation des collines de la Vallée du Doubs. Cela se traduit notamment par une valorisation du patrimoine naturel auprès du grand public avec plusieurs balades de découvertes gratuites et animées par la Ligue de Protection des Oiseaux dans différentes communes du Grand Besançon.

Pour l’amélioration de la connaissance de la flore et des insectes, le Grand Besançon et le Conservatoire botanique national de Franche-Comté éditent en 2019 un Atlas de la biodiversité qui détaille les espèces d’insectes et de plantes menacées, les habitats naturels, les espèces exotiques envahissantes… Il aide notamment les collectivités à agir en intégrant les enjeux de biodiversité dans leurs actions et stratégies.

► + d’infos sur l’Atlas Biodiversité

Depuis 1997, l’opération Fleurissement du Grand Besançon vise, chaque année, à impliquer les habitants, les communes et les entreprises dans l’embellissement du cadre de vie grâce au fleurissement. Bien au-delà de l’esthétique, c’est tout une stratégie d’intégration environnementale, de préservation des ressources naturelles et du patrimoine qui est encouragée.

Depuis janvier 2018, le Grand Besançon assure la compétence Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GeMAPI). Il est désormais un acteur clé sur son territoire, aux côtés du Syndicat mixte d’aménagement de la moyenne et basse vallée de l’Ognon (SMAMBVO), du Syndicat mixte du marais de Saône et de l’Etablissement public territorial de bassin (EPTB) Saône et Doubs auxquels il a confié une partie de ses obligations.

Restauration physique des cours d’eau, gestion du marais de Saône, prévention collective contre les inondations sont quelques-unes des thématiques traitées.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×