Etudes supérieures : une offre de formations initiales riche et variée

Les établissements supérieurs bisontins accueillent chaque année 30 000 étudiants dans l’ensemble des disciplines.

Médecine, Droit, Lettres, Sciences, Ingénierie des microtechniques, Génie biomédical, Centre de linguistique appliquée, Institut supérieur des Beaux-Arts… Les établissements supérieurs accueillent chaque année 30 000 étudiants dans l’ensemble des disciplines.

  • Le campus Bouloie-Temis, à dominante scientifique, regroupe trois facultés, un IUT, deux écoles d’ingénieurs, le plus important Institut Supérieur des Beaux-Arts de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que le siège du Centre Régional des Œuvres Universitaires (CROUS). Il se développe en synergie avec la technopole TEMIS toute proche, dédiée à la recherche et aux industries microtechniques. Besançon constitue le cœur battant de l’enseignement supérieur et de la recherche en Bourgogne-Franche-Comté. Elle réunit, sur son campus Bouloie-Temis à côté de l’Université de Franche-Comté, de l’Institut Supérieur des Beaux-Arts (ISBA) et de la Technopole TEMIS, l’Université de Bourgogne Franche-Comté (UBFC)

La Bouloie cumule les attraits d’un parc technologique et universitaire de premier plan à proximité d’une nature préservée et accessible. Le campus est un lieu privilégié pour les études et des pratiques sportives et de détente.

  • Le campus des Hauts-du-Chazal abrite les activités d’enseignement et de recherche en santé. Desservi par une ligne de tramway en cœur de campus, il est directement relié au  Centre Hospitalier Régional Universitaire, au parc scientifique TEMIS-Santé et à l’Institut de Formation Pharmacie-Santé.

Situé au cœur d’un quartier en plein développement, le campus bénéficie d’une situation privilégiée à flanc de colline, à égale distance du campus de la Bouloie et du centre-ville.

  • Le campus du Centre-Ville accueille les étudiants en sciences humaines et du langage qui évoluent dans un environnement patrimonial et naturel exceptionnels (Fortifications Vauban classées au Patrimoine mondial de l’Unesco). Ils y bénéficient d’équipements de premier plan.

  • L’Université de Bourgogne Franche-Comté

L’UBFC est une communauté d’universités et d’établissements qui rassemble plus de 900 formations, 60 000 étudiants et 8000 personnels. Créée en 2015, son siège est installé sur le campus Bouloie-Temis. Ses membres fondateurs, l’Université de Franche-Comté, l’Université de Bourgogne, l’Université de Technologie Belfort-Montbéliard, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques de Besançon (ENSMM), AgroSup Dijon, la Burgundy School of Business (BSB) et l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) du campus de Cluny, construisent des projets collectifs pour l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Bourgogne Franche-Comté. Elle porte le projet d’excellence I-Site (Initiatives Science – Innovation – Territoires – Économie).

L’UBFC porte les projets de recherche emblématiques de Bourgogne-Franche-Comté. Elle est classée dans les meilleurs rangs mondiaux sur plusieurs grands domaines scientifiques d’avenir :

    • Matériaux avancés, ondes et systèmes intelligents
    • Territoires, environnement, aliments
    • Soins individualisés et intégrés.

Elle porte les Programmes d’Investissement d’Avenir (PIA) tels que le projet Initiatives Sciences Innovation Territoires Économie (I-SITE), le projet Nouveau Cursus à l’Université (NCU) ainsi qu’une École Universitaire de Recherche (EUR).

L’UBFC délivre des masters internationaux et pilote l’entrepreneuriat étudiant via le projet PEPITE.

  • L’université de Franche-Comté

L’Université de Franche-Comté est un établissement d’enseignement supérieur pluridisciplinaire, à taille humaine, ancré dans son territoire et ouvert à l’international. Forte de 2 500 personnels et 30000 apprenants, elle accueille sur le territoire 128 nationalités différentes.

Elle offre un vaste choix de cursus avec tous les niveaux de diplômes européens (Licence, Masters et masters internationaux, Doctorats) mais aussi des diplômes d’université et des formations à la carte pour les professionnels. Les contenus des enseignements qui sont dispensés dans l’établissement sont en relation étroite avec les activités de recherche menées dans les laboratoires.

  • 4 Masters internationaux
  • Plus de 70 Masters
  • Près de 10 masters en ingénierie
  • Près de 40 licences
  • 5 licences professionnelles
  • Des DU

  • L’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et Microtechniques (ENSMM)

L’ENSMM, implantée sur le campus universitaire Bouloie-Temis, est une école publique d’enseignement supérieur et de recherche, qui assure une formation d’ingénieurs pluridisciplinaires, fortement axée sur les systèmes mécatroniques et les microsystèmes. L’ENSMM recrute au niveau Bac + 2 et délivre, au bout de 3 ans, un diplôme d’ingénieur donnant le grade de Master. Il est possible d’y suivre une formation initiale classique ou par apprentissage, ainsi qu’une formation continue. Les diplômés de l’école sont des ingénieurs polyvalents, aptes à exercer dans les domaines de la R&D, de la conception, de la production ou de la commercialisation. Etudier à l’ENSMM permet de profiter de l’éco-système bisontin réputé mondialement pour son expertise dans le domaine des microtechniques.

  • L’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon (ISBA)

L’ISBA est la plus importante école d’art de Bourgogne Franche-Comté, implantée sur le campus Bouloie-Temis qui offre tous les services nécessaires à la vie étudiante. Installée dans un bâtiment remarquable conçu par l’architecte catalan Josep Lluis Sert, l’ISBA possède 7000 m² d’ateliers techniques, pour le travail personnel, la maintenance, les salles de cours, de conférence, une bibliothèque et des galeries d’exposition. L’ISBA forme aux niveaux licence, master et doctorat.

  • Le Centre de Linguistique Appliquée (CLA)

Reconnu dans le monde entier pour son expertise en matière d’enseignement du français langue étrangère (FLE) et d’ingénierie pédagogique, le CLA propose également des cours de langues étrangères sous forme de cours du soir et de stages intensifs, prépare aux concours d’entrées des grandes écoles ainsi qu’aux certifications et tests nationaux et internationaux en anglais, allemand, espagnol et FLE. Le CLA assure également la formation linguistique en français des étudiants étrangers afin de les préparer à intégrer une filière universitaire en France.

  • L’Institut Supérieur d’Ingénierie biomédicale de Franche-Comté (ISIFC)

L’ISIFC est une école d’ingénieurs spécialisée dans les dispositifs médicaux. L’école forme chaque année des ingénieurs qui possèdent une triple culture technique, réglementaire et médicale, avec des spécialités remarquables (biomécanique et microsystèmes et bio-ingénierie ou e-Santé), avec une innovation en pédagogie active, Biotika®,  entreprise universitaire, cellule de pré-incubation de projets innovants spécialisée en dispositifs médicaux.

  • L’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education (INSPE) de Franche-Comté

L’INSPE forme les futurs enseignants du primaire et du secondaire et assure la formation continue pour des enseignants et pédagogues en poste. L’ESPE développe également des programmes de recherche et d’accompagnement sur l’enseignement numérique, l’innovation pédagogique, des actions de formation pour les enseignants du supérieur et des coopérations internationales.

  • Le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR)

Au sein de la Cité des Arts imaginée par Kengo Kuma sur les rives du Doubs, le Conservatoire accueille 1850 élèves, 100 enseignants, 70 disciplines enseignées, 80 salles d’enseignement, une salle d’orchestre, un auditorium de 280 places et près de 30 000 usagers qui franchissent, chaque mois, les portes du Conservatoire. Il forme dans les domaines de la musique, de la danse et du théâtre à tous les temps de la vie, de l’initiation aux études supérieures.

  • L’Institut de Formation des Professionnels de Santé (IFPS)

L’IFPS offre 9 filières de formation. Il accueille plus de 900 étudiants et élèves paramédicaux dans 9 filières de formation allant du niveau 5 au dispositif licence-master-doctorat : ambulancier, auxiliaire de puériculture, aide-soignant, infirmier, puériculteur, infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste, masseur kinésithérapeute, cadre de santé.

  • L’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) de Besançon

Seul institut public de Bourgogne-Franche-Comté, il forme chaque année des étudiants issus de la Première Année Commune des Études de Santé et des Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives et des licences de sciences, technologies et santé.

  • L’Ecole Nationale d’Industrie Laitière, des analyses Biotechnologiques et de l’Eau

L’ENIL a pour mission de former le personnel des entreprises agroalimentaires, de l’industrie laitière, des laboratoires et des métiers de l’eau, des secteurs d’activité très générateurs d’emplois d’avenir dans les industries agro-alimentaires, le lait, les bioindustries, les biotechnologies et la qualité.

L’alternance permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise. Ce système de formation fondé sur une phase pratique et une phase théorique, est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

Plusieurs établissements bisontins proposent des formations supérieures en alternance :

Plus d’informations sur l’apprentissage en Bourgogne Franche-Comté : apprentissage.bourgognefranchecomte.fr

Grand Besançon Synergie Campus est un partenariat en faveur de la coopération et du développement d’un grand pôle d’enseignement supérieur de recherche, d’innovations et de projets de développement. Acteurs économiques, sociaux, politiques et universitaires disposent d’un espace de dialogue régulier pour concevoir des projets, partager et ajuster leurs stratégies pour développer l’économie de la connaissance sur leur territoire.

Ensemble, Grand Besançon Métropole, la Ville de Besançon, la Région Bourgogne-Franche-Comté, l’Université de Franche-Comté, le Pôle de Compétitivité des microtechniques, la Chambre de Commerce et d’Industrie, le Centre Hospitalier Régional Universitaire, l’Etablissement Français du Sang, l’Institut Supérieur des Beaux-Arts, le Conservatoire à Rayonnement Régional et Temis, travaillent autour de 5 axes :

  • Besançon, ville-campus
  • les nouveaux cursus
  • la vie de campus et la réussite étudiante
  • des réponses communes aux appels à projets d’intérêt métropolitain
  • l’accroissement de la notoriété des événements portés par les membres : Hacking Health, Journée de l’Innovation par exemple.

 

À Besançon, sur la technopole régionale TEMIS, la recherche s’appuie sur les grands laboratoires de l’Université de Franche-Comté et de l’Ecole Nationale Supérieur d’Ingénieurs en Mécanique et Microtechnique (ENSMM) associés aux organismes nationaux (CNRS et le laboratoire FEMTO-ST, INSERM…). Le centre de développement BioInnovation viendra renforcer ce pôle d’excellence courant 2020.

Plus d’informations sur le portail économique :  www.investinbesancon.fr

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×