Coronavirus : infos eau et assainissement

L’eau du robinet, un allié précieux pour lutter contre le virus :

En cette période de pandémie liée au coronavirus, il importe d’adopter les bons gestes.
Et l’eau du robinet est un allié indispensable dans la lutte contre la contamination.
Elle permet un lavage régulier des mains en toute sécurité, mais aussi une bonne hydratation.
L’eau du robinet est en effet le produit alimentaire le plus contrôlé. Elle fait l’objet de toute l’attention des services d’eau potable du Grand Besançon qui poursuivent leur mission de service public en assurant le bon fonctionnement des installations de production, de traitement et en veillant à sa qualité.

Des analyses d’autocontrôle complètent celles réalisées par l’Agence Régionale de Santé aux points de production et sur le réseau de distribution. L’ensemble de ce processus vous garantit une eau de qualité à votre robinet.

En privilégiant l’eau du robinet plutôt que l’eau en bouteille vous limitez par ailleurs les déplacements et respectez ainsi au mieux les mesures de confinement.

Les lingettes, c’est pas dans les toilettes !

En cette période de crise sanitaire, les services d’assainissement lancent l’alerte sur les conséquences des lingettes désinfectantes jetées dans les toilettes : celles-ci bouchent les tuyaux et bloquent les pompes des systèmes d’assainissement.

Protection de nos agents :

Nos agents en contact avec les eaux usées doivent en permanence respecter des consignes sanitaires pour éviter toute contamination par les pathogènes présents dans les eaux usées. Ces consignes doivent particulièrement être respectées en période de pandémie liée au coronavirus.
A ce jour, aucune contamination au coronavirus par le vecteur des eaux usées n’a été démontrée, mais la présence du virus dans les eaux usées est très probable. Aussi, l’utilisation de masques est nécessaire notamment en présence d’aérosol (ce qui est le cas près des bassins d’aération, lorsqu’il y a une chute d’eau ou en cas d’utilisation d’un nettoyeur haute-pression).
La pénurie de masque au niveau mondial pèse bien évidemment sur les opérateurs d’assainissement. Aussi, ceux-ci ont obtenu le déblocage de 86000 masques de la réserve nationale pour l’ensemble des opérateurs nationaux, dont la moitié pour les régies. Nous assurons actuellement la diffusion sur le département du Doubs, sous le contrôle et avec la participation de la DDT.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×